un premier projet pour l’école de Goden

Le directeur de l’école de Goden et Kinsi a sollicité Salif pour que nous puissions financer la réparation de 3 instruments de musique utilisés par le groupe de danse traditionnel de l’école.

les djembés, avec la peau cassée
les djembés, une fois la peau changée

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, les peaux de deux djembés et d’un « Tama » (un tambour double porté sous l’aisselle) ont cassé et il faudrait les remplacer.

le Tama, tambour d’aisselle, avant réparation

Pour rappel, nous avons toujours soutenu les activités périscolaires de l’école, et notamment l’atelier de danse traditionnelle, qui remporte régulièrement des prix au niveau régional voire national, en achetant et aidant à entretenir les instruments de musique et les costumes.

La réparation des 3 instruments aura coûté la modique somme de 21500 FCFA (32€). Pour la petite anecdote, en France, le changement de peau d’un seul djembé coûte 85€ !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.